Sélection de ressources
sur les langues étrangères
Tourisme en Islande
     

 
Voyager en Islande

Quelques liens

Les livres pour apprendre l'Islandais

Guide du Routard / Guide Bleu / Guide Vert / Petit Futé / Lonely Planet / National Geographic / Départ Immédiat / Guides Voir / Guides Michelin / Guides Top 10 / Guides Un Grand Week End / Guide Mondeos / Guides Nelles / Balado

 

Islande : Le sublime et l'imaginaire
de Patrick Desgraupes, Einar-Mar Jonsson, Guillaume Cannat

Présentation de l'éditeur
Terre de glace et de feu, île de paradoxes, l'Islande ne cesse d'étonner et d'envoûter toute personne qui s'intéresse, de près ou de loin, à cette contrée mystérieuse. Ce bout de terre, le plus jeune du globe géologiquement, ne cesse de se déformer. Glaciers et volcans y cohabitent dans une étrange harmonie, ponctuée par de fréquentes irruptions. Les nombreux glaciers impressionnent par leur taille, tel le Vatnajökull, le plus grand d'Europe, ou par leur histoire, tel le Snaefellsjökull, que Jules Verne utilisa comme point de départ pour son Voyage au centre de la Terre. Au milieu d'une nature en pleine effervescence, baignée d'odeurs de soufre, où résonne le bruit inquiétant des clapotis, Patrick Desgraupes a touché du doigt l'origine du monde, fixant des paysages dantesques : champs de solfatares, marmites géantes de boue en ébullition, montagnes colorées de dépôts sublimés jaunes, orange, verts, blancs ou roses. Les conditions climatiques extrêmes, les longues heures de marche nécessaires pour atteindre certains sites, le caractère désertique de cette terre, les lumières changeant au gré des saisons qui modifient encore des éléments en perpétuel mouvement se reflètent dans des clichés aux couleurs irréelles, semblant saisir au même moment l'enfer et le paradis.

Islande
de Christine Masson, Ragnar-T Sigurdsson

Présentation de l'éditeur
Etonnante Islande. Etonnants plus encore les Islandais. Ces 280 000 descendants directs des Vikings, furieusement accrochés à leur terre en gésine permanente. D'aucuns se seraient lassés de ce pays situé au nord de l'Atlantique Nord, à la limite du Cercle Polaire, en proie à un volcanisme follement actif, à cheval sur la faille qui sépare et éloigne inexorablement l'Eurasie des Amériques, théâtre de l'affrontement des flux atmosphériques subtropicaux et arctiques. Pas les Islandais ! La nature tient une place essentielle dans leur esprit. A la moindre occasion, et surtout durant les si brèves semaines d'été, ce peuple devenu très urbain part se ressourcer au contact de cette terre rude qui, entre deux glaciers, un désert de sable noir et un volcan
coiffé de neiges éternelles, sait aussi se faire tendre et souriante avec ses villages de maisons de poupées aux toits rouges et ses prés où pâturent de charmants chevaux aux yeux doux.

 

 

Pour nous contacter : c'est ici